ce qui fait souffrir aujourd’hui c’est ce qui n’a pas pris sens dans l’enfance

Cette phrase, je l’ai empruntée à Serge Sommer, psychanalyste que j’écoute les matins sur France Bleue Drôme Ardèche.

« Ce qui fait souffrir aujourd’hui, c’est ce qui n’a pas pris sens dans l’enfance ».

Il s’agit en effet des blessures d’enfance que nous ressentons. Cela provient des mots qui nous ont blessés de la part de nos proches, de notre entourage ; de nos ressentis de ces mots en fait. C’est bien de cela qu’il s’agit. Comment chacun d’entre nous ressent les paroles entendues, dites à lui ou à d’autres.

Cette phrase me fait énormément écho. Si je repense à ce téléfilm policier vu dans ma petite enfance, sans violence mais tout en suggestion, qui a ancré en moi une peur la nuit de me faire assassiner puis plus tard, tout simplement la peur de me retrouver seule dans une maison, oui ! cela ressemble bien à quelque chose qui n’a pas fait sens pour moi. L’imaginaire qui s’est mis en route dans la compréhension de ce film est resté là inscrit dans ma mémoire et s’est emparé de mon inconscient pour me faire vivre ces peurs. Il a fallu que j’en prenne conscience pour me libérer de celles-ci et pouvoir vivre pleinement dans ma maison si je me retrouve seule la nuit.

Je pense également à une parole reçue d’un proche, répétée, acceptée par celui ou celle qui la reçoit, inconsciemment, parole qui va poursuivre et faire réagir de façon parfois exagérée (colère, renfermement, perte de confiance… ) à chaque fois que cette parole sera entendue. S’en libérer par un travail personnel sera alors bénéfique pour de nouveau se percevoir autrement et ainsi donner du sens à cette parole, la rendre à l’autre, la transformer et respirer pleinement.

Cette phrase trône aujourd’hui en haut de mon agenda et je la lis régulièrement pour me rappeler de ne pas prendre pour moi ce qui ne m’appartient pas et ainsi donner du sens à mes journées et à mes envies, mes désirs, ce qui est important pour moi.

Belle journée à vous et prenez bien soin de vous.

Les 3 corps ? Qu’est-ce cela ?

Dans ma présentation sur mon site, je parle des 3 corps. Mais c’est quoi les 3 corps ? C’est cette photo en entête ? Ça se pourrait, mais non ! C’est ce schéma dans ma page de bienvenue, représenté ci-dessous, mais… pas que ! Ce schéma mérite quelques explications. Alors suivez-moi…

Il nous vient de Rémy Filliozat, psychologue et pédagogue. Avec Anne-Marie, son épouse, ils ont créé la formation de Conseil en Santé Holistique, cette formation qui a contribué à faire de moi qui je suis aujourd’hui, une praticienne en relation d’aide, ancrée dans l’écologie relationnelle et s’appuyant sur trois dimensions qui nous gouvernent.

Ce schéma offre la possibilité de les représenter visuellement afin d’en prendre conscience, plus précisément, de prendre conscience de ce qui s’opère en nous.

En premier, la dimension physique : C’est celle que nous ressentons directement dans le corps, sur la peau, à l’intérieur, à l’extérieur. Aïe ! J’ai mal. C’est une évidence, j’ai mal, je me soigne, avec des médicaments, des piqures, des traitements et si tout va bien, la douleur s’estompe. Et c’est tant mieux.

En deuxième, la dimension psychologique, c’est ce qui se passe dans la tête. Je suis en colère. Alors je crie ou je m’efforce de me calmer en allant me promener ou en allant me coucher… chacun a sa recette. Bien ! Je suis calmée. Tout rentre dans l’ordre.

En troisième, la dimension existentielle : Je ne me sens pas bien, je ne sais pas ce qui m’arrive, je n’ai pourtant aucune raison d’aller mal ?! Alors arrête un peu tes caprices, regarde autour de toi, il y a plus malheureux. Ah oui ! J’arrête de me plaindre et je continue. « Show must go on ! »

Sauf que, après avoir bien pris mes traitements, être allée me promener, avoir décidé de ne plus me plaindre, la douleur revient, la colère avec et je suis de plus en plus mal.

Alors que se passe-t-il ?

Il se passe que la cause de la douleur ou de la colère ou du mal être n’a pas été recherchée. C’est ainsi lors d’un problème mécanique : ça grince dans mon moteur. Alors je mets de l’huile. Mais une fois l’huile disparue ça grince de nouveau. Ah oui ! mais l’huile s’échappe et pourquoi ? Si je ne soigne pas la cause du grincement et de la perte de l’huile, alors la pièce va casser, à coup sûr.

Le schéma des 3 corps est donc là pour trouver la cause du problème. Exemple par ce nouveau schéma plus abouti :

Est-ce plus clair ? Encore un peu d’explications ? Voici un exemple :

Marie vient en consultation. Elle ne dort plus et ne sait pas pourquoi. Nous retraçons ensemble ce qui se passe dans ses 3 corps et ce dont elle a besoin pour être bien au quotidien. Dans son corps physique, elle a besoin de dormir. Oui, mais la nuit, elle ressasse, elle rumine. Les émotions ? La journée au travail, elle est harcelée par son responsable et se sent de plus en plus tendue. La nuit, elle revit sa journée au lieu de dormir. Son besoin dans la partie existentielle ? De travailler dans le calme et la confiance. Bien d’autres éléments vont apparaître sur ce schéma. A partir de là, l’évidence sera pour Marie, et elle seule en prendra conscience, de remédier au manque de sérénité dans son travail. Nous travaillerons ensemble sur son besoin.

C’est plus clair pour vous ? Encore des questions ? Vous pouvez me contacter par le biais de mon site bien sûr.

Prenez soin de ce qui est important pour vous.

Et naturellement, tout ceci ne remplace pas un traitement médical, mais… peut l’accompagner.

Thérapeute itinérante

JE VIENS VERS VOUS

Thérapeute itinérante… je viens chez vous…

Dans un contexte compliqué, j’ai décidé de venir à votre domicile, à votre rencontre, pour vous accompagner dans vos tracas de la vie quotidienne, vos questionnements, vos problèmes de santé physique, psychologique ou existentielle. Nul besoin d’une réponse toute faite, la réponse est en vous. Je suis juste là pour vous aider à trouver le chemin qui vous y conduira. Besoin d’en savoir plus sur moi, mon site a peut-être la réponse. https://catherinedevignard.wordpress.com

Culture d'Arabe

Arts, Cinéma, Littérature, Musique, Histoire, Société

Sophie Marais

Vers une approche humaniste de l'éducation spécialisée...

Fantadys

parce que nos DYS sont parfois DYScrets, ou pleins de FANTAisie tous DYSfférents, parce qu'il faut se rendre DYSponible, souvent DYScuter et tout faire puissance DYS , parce que nos enfants sont tout simplement FANTAstiques !

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com